L’Amérique des écrivains, Road trip, P. Guéna et G. Binet

AmériquedesécrivainsOn est le 7 décembre, c’était un dimanche froid et mouillé, la combinaison parfaite pour cocooner à la maison avec un thé, ton chat et un bon livre. (Moi je suis allée déjeuner chez les parents de mon amoureux mais c’était super chouette aussi).

C’est surtout le jour où je te parle du projet beaucoup trop cool de Pauline Guéna et Guillaume Binet.


Elle est passionnée de littérature américaine, il est photographe. Alors, tout naturellement, ils se sont dits « Tiens et si on partait un an sur les routes infinies des Etats-Unis pour rencontrer les plus grands auteurs américains tout en photographiant notre road-trip ?? » (En fait j’en sais rien j’étais pas là, mais c’est comme ça que je me fais le truc). Ni une, ni deux, ils ont entassé leurs quatre enfants Colette, Nine, Arsène et Joseph dans un camping-car et en route pour l’aventure ! Jalouse, moi ?? Meuuuuh non.

Et donc ça donne le trèèèès beau livre L’Amérique des écrivains, publié aux éditions Robert Laffont. C’est simple, tu y rencontres un bon paquet des plus grands auteurs nord américains contemporains. La liste est longue, Russell Banks, Siri Hustvedt, David Vann, en passant par Ron Rash et Joseph Boyden et bien d’autres. En tout, 26 auteurs ont ouvert les portes de leur chaumière à la petite famille (on sait par exemple que Richard Ford qui n’est pas tellement branché layette a pris sur lui quand la cadette a vomi devant sa porte. T’imagines la tronche ? M’enfin bon c’est Richard Ford, le mec a la classe en toute circonstance).
Ils nous parlent de leur enfance, de leur parcours, de leur cheminement littéraire et de la façon dont leur environnement transparaît dans leur œuvre.

Du coup le bouquin n’est pas très cher en lui même (35 euros) mais le problème c’est après. Bah ouais, après tu te ruineras parce que tous les livres des auteurs tu achèteras, pendant que tes billets d’avion tu réserveras, que ton campervan tu achèteras et que ton congé sans solde tu donneras.
Ce livre peut donc te mettre dans la merde. CQFD.
Ou alors tranquillement dans ton canap tu te poseras, de ta vie tu te contenteras et le bouquin tu kifferas.
Mais moi je sais pas faire ça.

(Si la personne à qui tu souhaites offrir un livre se fiche un peu de la littérature mais est très friande de photographie et passionné de voyage, tu peux aussi lui offrir le beau livre Road Trips, éditions Textuel où 18 photographes sont rassemblés et nous font partager leur vision de l’Amérique.)

Publicités

2 réflexions sur “L’Amérique des écrivains, Road trip, P. Guéna et G. Binet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s