L’Histoire de l’amour, Nicole Krauss

10690203_10152837964293567_8961041976920755897_nWouhouuu je suis trop heureuse de te parler de ce Grand roman americain qui a réussi à me tirer des larmes tant c’était beau (exploit).

L’histoire de l’amour, de Nicole Krauss chez Gallimard (existe aussi en Folio) ce n’est pas une histoire d’amour. C’est l’histoire de tous les amours. Entre une mère et sa fille, entre deux vieux amis, deux amoureux perdus. C’est l’histoire de la mémoire collective et individuelle, hantée par la Shoah, du poids des silences et du pouvoir des mots. Trois histoires sont racontées en parallèle sans rien qui ne les relie en apparence. Il y a le vieux Leo Gursky, rescapé de la Shoah dont le grand amour fut Alma, aujourd’hui disparue ; vieux bonhomme invisible qui tente de réinventer sa vie dans un livre (il en avait déjà écrit un dans ses jeunes années, manuscrit qui a lui aussi disparu). Il y a Livtvinoff, un compatriote oublié qui vit maintenant au Chili. Et puis il y a la toute jeune Alma (une autre Alma, le prénom des femmes aimées dans ce roman), orpheline de père qui dépense toute son énergie à consoler sa mère, qui elle s’épuise à traduire un vieux manuscrit qui lui donne bien du fil à retordre. Ce manuscrit se nomme L’histoire de l’amour et c’est, on le comprend au fil de la lecture, le lien entre ces trois destins. On fait des allers-retours entre le passé et le présent et peu à peu on tisse le lien entre les personnages, le puzzle se reconstitue sous nos yeux embués. Un tour de force incroyable que l’auteur réussit avec brio en distillant des détails qu’on saisit comme autant de mains tendues.

Le manuscrit aura le pouvoir de les relier, de les reconstruire, de les guérir.

Je ne peux pas finir ce poste sans te parler de Jonathan Safran Foer, son cher et tendre et accessoirement mon auteur préféré. Tu peux donc lire (non attends je reprends. Tu DOIS lire Tout est illuminé ou Extrêmement fort et incroyablement près qui sont aussi géniaux que l’autre, mais qui méritent que je te parle d’eux individuellement, longuement, précisément. Plus tard, parce que c’est pas trop ambiance joyeux Noêl et bonne année grand-mère). Oui je sais, autant de talent dans un couple, c’est énervant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s