Le Berceau du chat, Kurt Vonnegut

cvt_Le-Berceau-du-chat_1713Me revoilààà !! oui, oui, oui j’ai (beaucoup) tardé, t’as le droit de me gronder. Mais pour me faire pardonner je reviens avec un tas d’excuses en forme de cœur et un livre-qui-va-te-plaire-croix-de-bois-croix-de-fer.

D’abord j’ai commencé à travailler dans une librairie spécialisée en livres de voyages, j’ai donc passé pas mal de temps à réviser ma géographie (t’aurais vu ma tronche la première fois qu’on ma demandé une carte des Pouilles. Je devais être la dernière personne à ne pas connaître cet endroit parce que visiblement c’est THE place to be cet été). Puis je me suis plongée pour la première fois dans Harry Potter (il était temps, j’y suis allée à reculons, mais bon sang qu’est ce que c’est bien !),je me suis perdue dans les couloirs de Poudlard, j’ai trainé avec des licornes et des chiens à trois têtes – épuisant. Ensuite il a fait chaud, archi chaud, et je ressentais davantage l’envie de mettre ma tête dans le frigo plutôt qu’un ordi en surchauffe sur mes genoux.

Bon. Et puis après il y a la raison la plus importante hein. Ma pote, la bonne grosse flemme !

Du coup j’ai lu plein de trucs super chouettes, et je vais tout te raconter. Tu me pardonnes dis, tu me pardonnes ?

Aller c’est parti mon kiki ! Mon dernier coup de coeur (je l’ai fini cette nuit) c’est Le Berceau du chat de Kurt Vonnegut et je ne peux pas croire que je n’avais jamais lu cet auteur avant. Ecrivain culte américain, engagé contres les guerres du Vietnam et d’Irak, drôle et cynique à souhait ; bref tout à fait mon genre !

Bon accroche-toi, c’est pas simple à résumer. Jonas, le narrateur du roman, est un journaliste qui a entrepris d’écrire un livre sur le Dr Hoeniker, créateur de la bombe nucléaire. Mais ce qui l’intéresse particulièrement, ce n’est pas le parcours de cet homme ni pourquoi on en arrive à construire la pire abomination, mais plutôt comment s’est déroulée la journée de la petite famille le jour du largage de la première bombe et quelle fut la réaction du premier concerné. A-t-il regretté ? A-t-il vacillé ? Celui-ci étant décédé depuis plusieurs années, Jonas tente de prendre contact avec ses trois enfants : Angela, la seule fille de la famille qui a passé sa vie à prendre soin de son père, Frank, qui a disparu à la mort du père, et enfin le petit Newt, qui n’a pas beaucoup de souvenirs de ce jour là mais par qui tout arrivera.

Dans sa quête – légèrement obsessionnelle – du moindre détail, Jonas va découvrir que le Dr Hoeniker ne s’est pas simplement contenté d’inventer la bombe atomique. Non non ! Ce monsieur s’est aussi attelé à créer la Glace-9 dont la moindre particule peut transformer le liquide en solide et donc anéantir toute vie sur Terre. Sympa le bonhomme hein ?! Il se trouve que ses trois enfants se sont partagés l’échantillon à la mort du paternel, ce qui finira, peut-être, par causer quelques soucis…Ses recherches le mèneront jusqu’à l’île de San Lorenzo (totalement inventée par l’auteur, comme tout le reste) qui abrite une population en souffrance, ainsi qu’une dictature sanguinaire où le mensonge est érigé en art, où l’on vénère secrètement un gourou nommé Bokonon, et où notre Frank Hoeniker, disparu mais fraîchement retrouvé, officie en tant que Vice Président. Une île où tout va rapidement se corser…

Tu l’auras compris, voilà une histoire complètement barrée, moitié fable, moitié roman de science-fiction. Mais derrière toute cette noirceur et ce Portenawak, se dessine l’histoire de notre histoire.

Usant d’un humour ravageur, d’un cynisme à toute épreuve et d’une imagination débordante, Kurt Vonnegut a offert au monde en 1963 ce petit précis d’absurdité ; satire d’une humanité dépassée par sa propre cruauté.

Publicités

Une réflexion sur “Le Berceau du chat, Kurt Vonnegut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s